Chien & enfant

Une bonne éducation

Un enfant et son chien vivent très souvent une relation fusionnelle mais il faut rester sur ses gardes et bien mettre les limites d’une telle complicité afin que chacun connaisse sa place au sein de la famille. Rester prudent permet d’éviter les risques d’accidents et plus clairement de morsures.

Jeunes enfants : prudence !

Un chien qui attaque un enfant, comme on peut l’entendre parfois aux informations, est la hantise de tous les propriétaires canins. Mais heureusement pour nous, dans la grande majorité des foyers, un chien gentil avec les enfants est quelque chose de très
courant, de normal. Dans les ¾ des cas, un enfant mordu par un chien est
responsable car il n’aura pas été initié aux jeux du chien. Les réactions des chiens comme des enfants sont parfois imprévisibles, il est indispensable de redoubler de vigilance quand tous deux jouent ensemble. On ne laissera jamais un jeune enfant et
un chien jouer sans surveillance d’un adulte et encore moins un groupe d’enfants, par exemple lors d’un anniversaire ou d’un regroupement familial. Il est donc primordial d’enfermer le chien à ces moments là, votre animal vous en sera aussi reconnaissant
car il sera plus tranquille ! Lorsque tous sont partis, sortez votre chien et donnez-lui une friandise pour le “remercier” d’avoir été patient car être enfermé n’est pas ce qu’il préfère…

Règles à suivre

Montrer à l’enfant dès son plus jeune âge comment on doit jouer avec un chien et arrêter les jeux dès que ce dernier se met à mordiller ou est trop excité. L’enfant
doit rester maître de la situation, c’est lui et non le chien, qui décide quand la séance de jeux commence et quand elle s’arrête. Ne jamais s’approcher d’un chien quand celui-ci mange ou dort. Les risques de morsures sont accentués sur ce type de moment car le chien est sur ses gardes. Ne pas s’approcher ou jouer avec la gueule du chien. Rester calme car les cris et les gestes brusques peuvent apparaître comme une agression surtout si le chien n’est pas le vôtre. Apprendre à l’enfant dès son plus jeune âge les règles de respect envers les animaux, quels qu’ils soient d’ailleurs : un chien comme ici dans notre article mais aussi un oiseau, un chat, un petit rongeur… etc : ne pas mettre les doigts dans ses yeux, ne pas tirer sa queue, ne pas lui donner un coup de pied, ne pas le chevaucher… Etre donc particulièrement vigilants avec les jeunes enfants qui ont tendance à mettre des coups de pied ou à avoir des gestes brusques.

Chien et enfant : une relation pour la vie!

Même si nous venons d’évoquer les règles à respecter pour qu’il n’y ait pas de dérives comportementales entre un enfant et un chien, des études scientifiques ont montré
qu’avoir un chien est un vrai bonheur et apporte beaucoup de bienfaits au sein de la famille. En effet, il a été prouvé scientifiquement qu’avoir un chien facilite pour les enfants les échanges et les contacts envers les autres. C’est un élément qui favorise la communication et l’ouverture sur le monde. Pour les enfants souffrant d’hyperactivité et d’agressivité, le contact quotidien avec leur chien les aidera à se canaliser et accepter au fil du temps et avec pédagogie l’organisation en famille. Chez les adolescents, un chien évite le repli sur soi, la dépression, il encourage la maturation psychoaffective